Culture

Interprète communautaire et son importance dans les droits de l'homme

Les interprètes communautaires sont un pont entre les prestataires de services et les locuteurs non natifs, facilitant l'accès aux droits de l'homme
Thalita Lima
6 min
Table des matières

Un linguiste ou un professionnel de la communication ? Un interprète communautaire peut être catégorisé comme tel, bien que ce soit plus que ça.

Compte tenu du contexte dans lequel ces professionnels travaillent, il existe un « facteur social » qui rend ce travail essentiel et très noble, surtout dans le flux actuel de migrations, de réfugiés, de guerres civiles et de diverses crises internationales des droits de l'homme.

Explorons le profil de ce professionnel, ses tâches et risques, et pourquoi il est crucial de défendre les droits de l'homme.

Comprendre ce que font les interprètes communautaires

Vous êtes peut-être familier avec les interprètes en général, qui travaillent lors de conférences et dans le monde des affaires. Contrairement à eux, les interprètes communautaires travaillent directement avec les personnes dans leurs interactions quotidiennes, notamment dans le dialogue avec les services publics. C'est pourquoi ils sont également connus sous le nom d'interprètes de service public.

Ce travail professionnel implique de faciliter la communication dans des environnements communautaires. Ils agissent essentiellement comme un pont entre les fournisseurs de services et les locuteurs non natifs. Cela inclut les langues parlées et les langues des signes aussi !

Dans quel contexte les interprètes sont-ils nécessaires?

Les paramètres de l'interprétation communautaire sont divers et impliquent souvent des situations sensibles et critiques où une communication précise est fondamentale.

Cela peut inclure l'interprétation pour les patients lors des rendez-vous médicaux, la traduction de conseils juridiques pour les immigrants, l'aide aux parents pour comprendre les besoins éducatifs de leurs enfants, et plus encore.

image par freepik.com

Quelques exemples :

  • Éducation
  • Soins de santé
  • Formation professionnelle
  • Logement social et services sociaux
  • Centres d'accueil et de réinstallation des réfugiés
  • Bureaux d'immigration
  • Paramètres légaux
  • services de transport

Exigences pour un profil d'interprète communautaire

Les interprètes communautaires doivent être fluent dans au moins deux langues et posséder une compréhension approfondie des contextes culturels des langues qu'ils interprètent. Cette compétence culturelle garantit que l'interprétation n'est pas seulement une traduction littérale, mais une communication significative et contextuellement appropriée.

Ils travaillent fréquemment avec des personnes en situation de vulnérabilité, ce qui nécessite soft skills telles que l'intelligence interpersonnelle, l'adaptabilité aux conditions locales variées, la tolérance et la sensibilité. Ils doivent naviguer dans des situations complexes et émotionnellement chargées tout en maintenant le professionnalisme et la neutralité.

Pourquoi la neutralité est-elle importante ? Parce que l'objectif est de s'assurer que toutes les parties se comprennent clairement et pleinement, ce qui peut impliquer d'expliquer des subtilités culturelles qui pourraient affecter la communication.

Ce rôle nécessite également une posture éthique. La confidentialité est une valeur importante dans ce travail.

Quels sont les défis de la profession?

Il y a souvent un manque de reconnaissance et des programmes de formation formelle pour les interprètes communautaires, ce qui conduit à un manque de professionnels qualifiés.

De plus, l'impact émotionnel de travailler dans des environnements à haute pression peut être significatif et cela peut éloigner certains talents.

Le rôle de l'interprète communautaire dans les droits de l'homme

Image by George Pagan III sur splash.com

Ces professionnels sont des intermédiaires avec la mission de garantir l'accès aux services et aux droits qui pourraient autrement être inaccessibles en raison des lacunes de communication. Ils sont là précisément pour combler ces écarts entre les gens, c'est-à-dire, unir des objectifs!

Les tâches effectuées par les Community Interpreters peuvent avoir un impact significatif sur la vie des individus. Comment ces impacts peuvent-ils être ressentis ? Voyons quelques exemples.

  1. Accès aux soins de santé

Les patients qui ne peuvent pas communiquer efficacement avec les prestataires de soins de santé peuvent avoir du mal à décrire leurs symptômes, comprendre les diagnostics ou suivre les plans de traitement.

Les interprètes communautaires veillent à ce que ces patients reçoivent la même qualité de soins que ceux qui parlent la langue dominante, en garantissant leur droit à la santé.

  1. Droits légaux et justice

En milieu juridique, les risques sont souvent élevés. Les locuteurs non natifs confrontés à des legal issues, qu'elles soient criminelles ou civiles, doivent comprendre les procédures judiciaires, leurs droits et les implications de tout conseil ou décision juridique.

Ce professionnel fournit des services essentiels dans les tribunaux, les interactions avec les forces de l'ordre et les consultations juridiques, garantissant que les droits légaux des individus sont protégés.

  1. Éducation

Les interprètes communautaires aident les parents non natifs à s'engager dans l'éducation de leurs enfants, à comprendre les politiques scolaires et à participer aux réunions. Cet engagement est crucial pour la réussite académique et le bien-être des étudiants.

  1. Intégration de la vie sociale

L'impact ici contribue à l'autonomisation des communautés marginalisées en leur fournissant les outils pour communiquer efficacement dans leurs nouveaux environnements.

Cet empowerment favorise une meilleure intégration, réduit l'isolement social et promeut l'égalité. Lorsque les individus peuvent accéder aux services et comprendre leurs droits, ils sont mieux équipés pour participer pleinement à la société.

  1. Préservation culturelle

En reconnaissant et en respectant la diversité linguistique et culturelle, l'interprétation communautaire aide à protéger les droits culturels des individus. Ce respect est fondamental pour préserver la dignité et l'identité des personnes issues de divers horizons, ce qui est un principe fondamental des droits de l'homme.

  1. Emploi

L'emploi est un autre domaine critique où les interprètes communautaires sont essentiels. Les demandeurs d'emploi qui ne parlent pas la langue dominante ont besoin d'interprètes pour comprendre les candidatures, les entretiens et les politiques en milieu de travail. Les employés ont besoin d'une communication claire pour comprendre leurs droits, responsabilités et protocoles de sécurité au travail.

Les interprètes communautaires facilitent ces interactions, garantissant que les locuteurs non natifs ont un accès équitable aux opportunités d'emploi et aux droits en milieu de travail.

Équilibrer les défis et les récompenses de cette profession, il n'est pas difficile de conclure que la reconnaître comme essentielle pour les droits de l'homme et fournir une rémunération et des ressources appropriées peut attirer plus d'individus dans ce domaine. Cela conduira à une situation où un plus grand nombre de personnes pourront communiquer efficacement leurs besoins et leurs droits.

Thalita Lima
photography | writing | communication for socio-environmental impact | art
Traduisez deux fois plus vite et impeccablement
Commencez
Nos événements en ligne !
Webinaires

Essayez Bureau Works gratuitement pendant 14 jours

Intégration de ChatGPT
Commencer maintenant
Les 14 premiers jours sont gratuits
Assistance de base gratuite