Meilleures Pratiques

Internationalisation vs. Globalisation: Lequel vient en premier?

Il est facile de confondre internationalisation et mondialisation en raison de leur tendance à être utilisés de manière interchangeable. Bien qu'ils fassent partie d'un processus similaire, ils fonctionnent chacun dans deux aspects uniques.
Gabriel Fairman
2 min

Il est facile de confondre internationalisation et mondialisation en raison de leur tendance à être utilisés de manière interchangeable. Bien qu'ils fassent partie d'un processus similaire, ils travaillent chacun dans deux aspects uniques de la préparation de votre offre pour un public mondial. La mondialisation est la stratégie globale, tandis que l'internationalisation implique la préparation d'un lancement sur le marché. Ces deux stratégies sont généralement utilisées lors de la réalisation d'objectifs à grande échelle plutôt que de tâches plus petites. Elles nécessitent toutes deux généralement la collaboration de plusieurs départements et de compétences spécialisées. Il est essentiel de disposer d'une plateforme de soutien pour rationaliser ces efforts et garantir un déploiement sans faille sur de nouveaux marchés.

Comparaison de l'internationalisation vs. La mondialisation

La stratégie de planification du moment de l'internationalisation par rapport à la mondialisation nécessite une compréhension approfondie des deux termes. Bien qu'ils puissent travailler ensemble, ils ne sont pas interchangeables. La décomposition de chaque stratégie en tâches fondamentales permettra de définir les deux termes et d'établir un meilleur calendrier de déploiement.

La mondialisation

La mondialisation est un terme très général qui fait référence à la stratégie internationale globale d'une entreprise. C'est un plan commercial qui intègre des tâches telles que :

  • Examiner les données de demande dans différents pays.
  • Choix des emplacements à cibler.
  • Évaluer les réglementations dans les différents marchés pour évaluer les risques.
  • Prendre en compte le calendrier de déploiement et décider s'il faut aborder les pays dans leur ensemble ou par région.

Une erreur courante que les entreprises commettent lorsqu'elles abordent la mondialisation est de mettre trop de confiance dans la reconnaissance de la marque et pas assez dans la compréhension des subtilités de la culture du marché ciblé.

L'internationalisation

L'internationalisation s'applique au produit et à toutes les étapes nécessaires pour le préparer à de nouveaux marchés. Il ne s'agit pas d'adapter le produit à un seul marché, mais plutôt de le développer de manière à le rendre viable au-delà des frontières nationales. Certaines tâches courantes d'internationalisation comprennent :

  • Établir les meilleures pratiques de codage, y compris le traitement des variables, des commentaires et des balises pour garantir une conversion facile vers de nouvelles langues.
  • Assurer la prise en charge de différents types de caractères, tels que le chinois ou l'arabe.
  • Évaluer les couleurs et les mises en page des produits et des sites web pour concevoir une esthétique unifiée.

L'internationalisation intègre la localisation, qui consiste à exécuter toutes les tâches mentionnées ci-dessus. Par conséquent, cela nécessite de trouver les bons talents pour exécuter les tâches liées à l'expansion du produit vers de nouveaux marchés. L'accès aux données du marché sera nécessaire pour déterminer les meilleures façons d'adapter les produits de manière transparente pour répondre à la demande sur les marchés multilingues.

Utiliser la mondialisation comme une introduction à l'internationalisation

Une stratégie de mondialisation doit précéder la stratégie d'internationalisation. La stratégie de mondialisation est le chemin de l'entreprise vers de nouveaux marchés, tandis que l'internationalisation est le chemin du produit. L'entreprise doit avoir son plan et ses objectifs établis avant de considérer l'adaptation du produit. La mondialisation nécessite trois composantes clés pour réussir - une stratégie détaillée, une compréhension approfondie de la culture et un avantage concurrentiel clair par rapport aux autres options sur le marché.

  • Stratégie: Les données, et non les spéculations, devraient guider les stratégies. Une entreprise peut réaliser des études de marché pour évaluer l'intérêt pour un produit, mais souvent, la réponse obtenue n'est pas entièrement fiable car elle repose sur des conjectures. Des déploiements pilotes à plus petite échelle peuvent aider les entreprises à mieux évaluer leur potentiel de marché global. Une autre option consiste à utiliser des données provenant des visites sur le site web ou des demandes de renseignements des clients provenant de différentes régions. Cette méthode permet aux entreprises de comprendre rapidement les domaines où leurs offres peuvent bien fonctionner.
  • Culture: La stratégie devrait intégrer une approche "sur le terrain" pour immerger la marque sur les marchés locaux. Cependant, il est essentiel que le responsable du marché ne redessine pas entièrement le produit. L'objectif de l'internationalisation, après tout, est de faire fonctionner une seule offre partout. Des mises à jour plus petites qui peuvent être mises en œuvre à travers le conseil d'administration doivent être utilisées pour faire fonctionner le produit. Une compréhension culturelle approfondie est également essentielle pour gérer correctement l'introduction d'un produit, comme comprendre comment les employés sur ce marché abordent le travail et la fidélité à l'entreprise.
  • Avantage concurrentiel: L'avantage concurrentiel est souvent là où une entreprise échoue car elle surestime sa reconnaissance et son influence. Les dirigeants voient des entreprises comme McDonald's et Coca-Cola réussir sur les marchés internationaux et supposent que c'est facilement réalisable pour tous. Cependant, ces cas sont des exceptions. Les marques doivent creuser plus profondément pour découvrir les avantages concurrentiels de leurs produits par rapport à ceux disponibles dans ce lieu spécifique. Idéalement, elles seront en mesure de trouver une niche sur le marché et de répondre à un besoin unique qui n'a pas encore été comblé.

Avec ces trois composants en place, il est possible de progresser vers une stratégie d'internationalisation. Il s'agit d'une approche plus technique qui nécessitera un système de flux de travail transparent, comme une plateforme de gestion de localisation, et une plongée profonde dans le code du produit. Lorsqu'on compare l'internationalisation à la mondialisation, il est important de se rappeler que l'un ne peut pas exister sans l'autre. Une stratégie d'internationalisation nécessite un plan de mondialisation pour la guider, tandis que l'internationalisation exécute le programme mondialisé. La combinaison des deux garantit une meilleure transition vers de nouveaux marchés pour vous permettre d'étendre à la fois votre portée et votre base de consommateurs.

Lors de la comparaison entre internationalisation et mondialisation, utilisez la plateforme collaborative et innovante de Bureau Works pour lancer avec succès votre produit à l'échelle mondiale. Pour en savoir plus,contactez notre équipe.

Gabriel Fairman
Founder and CEO of Bureau Works, Gabriel Fairman is the father of three and a technologist at heart. Raised in a family that spoke three languages and having picked up another three over the course of his life, he's fascinated by the role of language in shaping identity. In recognition of his outstanding contributions, Gabriel was honored with the 2023 Innovator of the Year Award at LocWorld Silicon Valley. He enjoys cooking, playing the guitar, and leading teams toward innovation.

Essayez Bureau Works gratuitement pendant 14 jours

ChatGPT Intégrations
Commencer maintenant
Les 14 premiers jours sont gratuits
Assistance de base gratuite