Technologie

Conseil et mise en œuvre du cadre de gestion de la qualité

La gestion de la qualité de la traduction devrait être une science, mais pour la plupart, cela reste un mystère. Nous ne parvenons pas à nous mettre d'accord sur la définition de la qualité, sur la manière de mesurer la qualité et sur la façon d'améliorer la qualité. Le résultat est une dépendance excessive à l'égard de quelques individus de confiance plutôt qu'à un cadre solide
Gabriel Fairman
2 min

La gestion de la qualité de la traduction devrait être une science, mais pour la plupart, elle reste un mystère. Nous ne parvenons pas à nous mettre d'accord sur la définition de la qualité, sur la manière de la mesurer et sur la façon de l'améliorer. Le résultat est une dépendance excessive à l'égard de quelques individus clés de confiance plutôt qu'un cadre solide garantissant une qualité continue, évolutive et durable. C'est là que Bureau Works intervient. Nous concevons des architectures à partir de zéro ou rétro-ingénierons les processus actuels afin d'introduire un cadre de qualité sur lequel les entreprises de toutes tailles peuvent compter. Misconception #1: La qualité dépend de ce que pense un examinateur local. La qualité ne peut pas être définie par un seul individu. La qualité devrait être représentée par un groupe de personnes qui représentent collectivement le public cible pour chaque type de contenu particulier. Idée fausse n°2 : La qualité est quelque chose de purement technique. Les LQAs, la catégorisation granulaire des erreurs, peuvent révéler des défauts techniques mais ne produisent pas nécessairement un contenu captivant qui atteint les résultats finaux souhaités. La qualité devrait être un groupe de personnes qui représentent collectivement le public cible pour chaque type de contenu particulier. Idée fausse n°2 : La qualité est quelque chose de purement technique. Les LQAs, la catégorisation granulaire des erreurs, peuvent révéler des défauts techniques mais ne produisent pas nécessairement un contenu captivant qui atteint les résultats finaux souhaités. Une petite erreur grammaticale peut être plus facilement pardonnée qu'une insensibilité culturelle, une perte de la voix de la marque ou d'autres actifs linguistiques plus intangibles. Idée fausse n°3 : La qualité est soit bonne, soit mauvaise. Notre tendance à polariser n'est pas utile en ce qui concerne la qualité de la traduction. La qualité est soit bonne, soit mauvaise. Notre tendance à polariser n'est pas utile en ce qui concerne la qualité de la traduction. Une petite erreur grammaticale peut être plus facilement pardonnée que l'insensibilité culturelle, la perte de la voix de la marque ou d'autres actifs linguistiques plus intangibles. Idée fausse n°3 : La qualité est soit bonne, soit mauvaise. Notre tendance à polariser n'est pas utile en ce qui concerne la qualité de la traduction. Les choses ne sont pas soit bonnes, soit mauvaises, du moins pas dans leur intégralité. La langue est pleine d'éléments, de choix et nécessite des mécanismes qui nous permettent de discuter de manière constructive de ce qui se passe par rapport à ce qui doit se passer. Comment le voyons-nous chez Bureau Works ? #1 La qualité concerne les données - Il est difficile de prendre des décisions éclairées sur la base de petits échantillons ou de réactions disproportionnées à une phrase ici ou là. La langue est pleine d'éléments, de choix et nécessite des mécanismes qui nous permettent de discuter de manière constructive de ce qui se passe par rapport à ce qui doit se passer. Comment le voyons-nous chez Bureau Works ? #1 La qualité concerne les données - Il est difficile de prendre des décisions éclairées basées sur de petits échantillons ou des réactions disproportionnées à une phrase ici ou là. Les données, d'autre part, montrent des tendances, les corrélations plus profondes entre les comportements et les résultats attendus ainsi qu'une vue impartiale de ce qui se passe au niveau du programme, du contenu, de l'utilisateur, du traducteur, etc.‍ La qualité concerne la gouvernance - Maintenant que vous avez les données, vous pouvez vous concentrer sur la prise de décisions intelligentes et éclairées. Vous pouvez vous concentrer sur le développement de références, de processus et de systèmes qui garantissent que vous amenez vos collaborateurs à atteindre des performances optimales. #3 La qualité concerne les personnes - Et enfin, les données vous permettent de faire entrer les bonnes personnes dans le processus, non pas en fonction des connaissances théoriques ou de l'expérience, mais en fonction des performances et des livrables sur le terrain. Cette boucle de rétroaction continue favorise l'excellence dans chaque programme que nous avons conseillé ou aidé à gérer. Nous utilisons un mélange de meilleures pratiques avec la technologie de pointe de BWX pour introduire une gestion de la qualité de pointe avec :

  • Plus de traqueurs
  • Plus de rapports de qualité envoyés par email
  • Intégration via Tableau pour une analyse plus approfondie des données
  • Suivi automatique des versions et cartographie des changements
  • Rapports automatisés
  • Transparence des performances pour toutes les parties impliquées
  • Flux de travail d'arbitrage intégré pour résoudre les litiges entre les parties

Nous avons d'abord introduit ce cadre de qualité chez Bureau Works en 2016. Même dans sa première itération, il était remarquable. En moins de 6 mois, les utilisateurs réviseurs sont passés d'une modification en moyenne de 30% du contenu traduit à moins de 15%. Cela signifiait une réduction de 50% des modifications nécessaires au niveau de la révision. Super, mais qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

  • Réduction du délai de mise sur le marché
  • Traductions plus fiables (moins de risques d'erreurs introduites lors de la phase de relecture)
  • Réduction des coûts
  • Qualité plus prévisible

À l'époque, nous n'avons rien fait d'autre que rendre les modifications immédiatement disponibles au traducteur et lui permettre de voir ses scores cumulatifs ainsi que ses performances sur des tâches spécifiques. Une des choses les plus difficiles pour un traducteur est que généralement, pas de nouvelles, c'est une bonne nouvelle et les seules nouvelles qu'ils reçoivent sont occasionnellement "Nous n'avons pas aimé cela." Il est presque impossible d'améliorer de cette façon. Les retours instantanés, clairs et concrets ont rapidement et efficacement modifié le comportement des utilisateurs. Depuis lors, nous avons appliqué ce cadre dans des entreprises mondiales dans plus de 50 pays, en travaillant avec des examinateurs locaux, des experts en la matière et des groupes de discussion pour obtenir la meilleure combinaison possible entre talent et résultats attendus. Nous avons permis aux organisations de s'appuyer sur un cadre durable qui garantit la participation des bons agents au bon niveau, de sorte que l'accent soit mis sur une amélioration constante plutôt que sur la lutte contre les incendies.

Gabriel Fairman
Founder and CEO of Bureau Works, Gabriel Fairman is the father of three and a technologist at heart. Raised in a family that spoke three languages and having picked up another three over the course of his life, he's fascinated by the role of language in shaping identity. In recognition of his outstanding contributions, Gabriel was honored with the 2023 Innovator of the Year Award at LocWorld Silicon Valley. He enjoys cooking, playing the guitar, and leading teams toward innovation.

Essayez Bureau Works gratuitement pendant 14 jours

ChatGPT Intégrations
Commencer maintenant
Les 14 premiers jours sont gratuits
Assistance de base gratuite